Khatab dénonce dans un appel téléphonique avec Erdogan l’offensive militaire turque en Syrie

Le Dr Mohamad izzat khatab, président du Parti « La Syrie pour Tous » et le président de la République turque, Recep Tayyip  ont discuté mardi de la question de à l’intérieur du territoire syrien et le Plan Khatab,ainsi les négociations de paix prévues  à Genève, lors d’un entretien téléphonique.

Le Dr Mohamad Izzat Khatab, Président du Parti « La Syrie pour Tous », et le Président Turc Rajab Tayeb Erdogan
Le Dr Mohamad Izzat Khatab, Président du Parti « La Syrie pour Tous », et le Président Turc Rajab Tayeb Erdogan

Le président du Parti « La Syrie pour Tous » a appelé le président turc que le peuple syrien dans son ensemble rejettent l’intervention militaire turque à l’intérieur du territoire syrien, lui demandant de retirer toutes les troupes turques en provenance du territoire et les villages et les villes syriennes, et ne pas soutenir l’une des parties de la crise en Syrie  avec des munitions ou de l’argent.

Le président du parti la Syrie pour tous,a averti Erdogan des conséquences de jouer avec le feu en attaquant plus à l’intérieur du territoire syrien et créer ce qu’il appelle Ankara à « tampon » en Syrie,au prétexte d’y combattre les forces d’ISIS. En ce moment, les opérations militaires semblent se concentrer sur la zone de Jarablus.

Khattab a exprimé son souhait que le Président Turc se fonde d’un courage politique et rétablisse les relations diplomatiques entre son pays et la Syrie au lieu d’envoyer les chars et l’artillerie militaire, le terrorisme et les combattants à l’intérieur des terres syriennes, incriminant le Gouvernement Turc de sa totale et grande responsabilité dans la destruction et les dégâts extrêmes causés à la Syrie du fait du libre passage de ces combattants et de leurs artilleries à travers sa frontière, vers l’intérieur de la Syrie.

Le politicien syrien a rappelé aux responsables Turcs, l’état de la Syrie avant le déclenchement de la guerre, que la Turquie n’a jamais exigé de Visa des syriens pour l’accès à son territoire, et que la dette extérieure du Pays en ce temps était la plus basse dans un contexte économique des plus florissant.

Le Secrétaire Général du Parti « la Syrie pour Tous » souligne que les syriens espèrent que la fin de la guerre, amène la conclusion d’un accord d’avenir pour la restitution par le Gouvernement Turc de la totalité des droits syriens spoliés, sans un iota, notamment Liwa Skandaroun, occupé par la Turquie ainsi que le versement d’indemnités au Peuple Syrien pour cette occupation et son exploitation durant toutes ces dernières années.

Et de poursuivre : « d’un point de vue historique et politique, Liwa Skandaroun est une terre syrienne occupée par la Turquie. Liwa Skandaroun est une région syrienne, octroyée aux turques sous le mandat Français. La France, n’étant en outre, pas propriétaire de cette terre pour qu’elle la cède à la Turquie. De surcroit, comment se fait-il que la France donne ce qu’elle ne possède pas ? ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *