Au Vatican Mohamad Izzat Khatab a adressé un message de paix

Dr Mohamad Izzat Khatab, le secrétaire général du parti la Syrie pour tous a clôturé sa visite de travail à l’Italie par une courte visite au siège de l’État de la Cité du Vatican où il a rencontré beaucoup de personnages représentant les différentes religions, qui sont des activistes dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, la violence, et l’extrémisme, et qui encourage la diffusion des idées humanistes d’amour et de paix. Parmi les personnages religieux que Dr Khatab a rencontrés, on trouve le Cardinal Pietro Parolin le secrétaire d’État du Saint-Siège, Monsieur Yahya Sergio Yahe Pallavicini le vice président de la communauté musulmane à Rome,

Monsieur Riccardo Di Segni le grand Rabbin de Rome, ainsi qu’à des représentants du Pape François du Vatican, et un groupe de diplomates, des dirigeants, d’intellectuels, et des hommes religieux.

Mohamad Izzat Khatab
Mohamad Izzat Khatab

Et au cours de son discours, Dr Khatab a souligné les affaires qui intéressent la communauté internationale, et plus particulièrement le renforcement des liaisons pacifiques entre les pays, les affaires humanitaires, les phénomènes de la violence et du terrorisme qui ciblent les innocents, et il a également affirmé le rôle incontournable de la communauté internationale dans la lutte contre ces phénomènes.

Le secrétaire général du parti « La Syrie pour tous » a félicité le rôle positif du pape de la Vatican, et ses efforts considérables pour la consolidation de la paix et le renforcement du dialogue entre les différentes civilisations ainsi qu’à de promouvoir leurs valeurs humanitaires partagées.

Khatab a affirmé que la Syrie est un pays multiculturel, et que la tolérance culturelle et religieuse existe en Syrie depuis toujours et que le peuple Syrien vive sans aucun problème avec ce pluralisme culturel et religieux malgré la guerre interne qui s’est imposée sur le pays.

Le secrétaire général du parti « La Syrie pour tous » a insisté sur l’importance de l’unité internationale pour lutter d’une manière plus influente au terrorisme et aux actes non humanitaires des organisations extrémistes, qui sont généralement fondées par des éléments étrangers qui se sont infiltrés en Syrie à travers la Turquie ou par d’autres frontières.

Khatab a aussi ajouté : « Les terroristes de Daesh et des autres organisations similaires ne vont pas hésiter de concrétiser leurs plans extrémistes. La série d’attentats qui ont visé surtout les maisons et les foyers prouvent que leur idéologie est très loin des principes de l’Islam, et même des autres religions qui se méfient de ces crimes ».

De leur part, les hommes religieux et les personnages populaires de l’État de la Cité du Vatican, ont apprécié les bonnes attitudes du parti « La Syrie pour tous » et de son secrétaire général, ainsi qu’à ses efforts pour arrêter le conflit et l’effluent du sang en Syrie, et mettre fin a la souffrance de son peuple, en plus de renforcer les valeurs humanitaires et procurer de l’aide aux communautés et aux peuples sans discrimination, ainsi qu’à leur support aux dialogues et aux conversations pacifiques entre les différentes civilisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *