Khatab averti de la violation de l’accord de cessez-le feu en Syrie

Dr Mohamad Izzat Khatab a appelé les différents acteurs du conflit Syrien à respecter l’accord de cessez-le feu et de faire face à toutes les tentatives de sa violation. Khatab a également averti des conséquences des violations qui ont été enregistrées dans des régions Syriennes par quelques parties.

Khatab a déclaré aux médias Français concernant l’avancement de cessez-le feu en Syrie « A ce stade là, nous soutenons le cessez-le feu d’une façon complète et absolue qui a été établi grâce aux efforts du parti La Syrie Pour Tous, c’est pour cette raison que nous allons mettre en cause la responsabilité de quelques parties des violations qui menacent la pérennité de l’accord. ».

Et il a ajouté «Nous sommes très inquiets à propos l’avenir de cette trêve à cause des violations enregistrées dans quelques régions Syriennes, c’est pourquoi que nous appelons toutes les parties actives de respecter l’accord intégralement et de ne pas revenir en arrière afin de créer une plateforme solide et une atmosphère favorable pour que le peuple Syrien puisse restaurer sa stabilité et reconquérir sa vie pacifique et tourner la page de la guerre sans retour. ».

Et selon Dr Khatab, le parti La Syrie Pour Tous était parmi les premiers qui ont félicité l’accord de cessez-le feu, et était également le premier qui a exigé l’arrêt du conflit en Syrie et a lancé une série d’appels et de manifestations au tour du monde pour d’atteindre son objectif, en plus des dizaines de discussions et de visites de travail que le secrétaire général du parti Dr Mohamad Izzat Khatab a effectué avec les hauts responsables Russes à Moscou, et les pressions qu’il a exercées sur les dirigeants Européens.

Dr Mohamad Izzat Khatab,président du parti la Syrie pour tous
Dr Mohamad Izzat Khatab,président du parti la Syrie pour tous

Le politicien Syrien a dit que la résistance de l’accord de cessez-le feu portera du bien au peuple Syrien, en souhaitant que la communauté internationale puisse trouver une solution politique provisoire qui favorise l’établissement d’une élection présidentielle libre et transparente, et que tous les Syriens puissent choisir leurs dirigeants en plus de l’expulsion de tous les groupes terroristes du pays.

Khatab a annoncé que son parti est prêt à s’assoir à la table de dialogue avec tous les différents acteurs du conflit Syrien, et de donner des solutions et des propositions pratiques pour surmonter cette crise à condition que la table de dialogue ne comprenne que des Syriens sans aucune intervention extérieure.

Khatab a appelé de nouveau toutes les bandes et les factions armées en Syrie de rejoindre l’Armée Arabe Syrienne et de déposer leurs armes et de mettre l’intérêt de la Syrie au-dessus de toutes les autres considérations. Et il a dit : « Je lance un appel à tous les combattants armés Syriens qui n’appartiennent pas aux organisations terroristes “Daech“ et “Al-Nosra“, de déposer leurs armes et de penser seulement à l’avenir de la Syrie et l’avenir de ses enfants. »

khatab a ajouté en s’adressant aux combattants Syriens « Rappelez-vous de l’honneur des Syriens avant la guerre ! Rappelez-vous de la Syrie et du peuple Syrien comment il était avant la guerre ! Rappelez-vous de notre peuple comment il était avant de devenir humilié dans les mers et dans les camps et dans les pays du monde! Rappelez-vous des enfants Syriens comment ils étaient avant de devenir une proie facile aux poissons au milieu de la mer ! Il est temps de penser en tant que Syriens à l’avenir de nos enfants. Revenez à votre pays et rejoignez votre armée ! Tournez la page de la guerre et laissez notre peuple choisir ceux qui le représentent et le dirigent. Venez nous rejoindre et oublier notre passé triste. ».

Le politicien Syrien a exigé d’en finir avec toutes les manifestations tragiques qui représentent la guerre et la dévastation qui règnent en Syrie, et de mettre fin à l’infiltration des terroristes dans le pays en plus d’instaurer la paix et la sécurité dans le pays en attendant de trouver une solution économique et politique pour la crise lorsque les Syriens s’assoient sur la table de dialogue sans interventions extérieures.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *